Un vieux légume à l’honneur: Le rutabagua!


Le rutabaga est un légume ancien parfois confondu avec le navet. Cependant, il s’en différencie par sa taille plus importante et son collet.
Il existe plusieurs variétés de rutabagas qui se distinguent par la couleur externe de leur racine qui va du rouge violacée dans la partie supérieure, au blanc en passant par le jaune à collet vert. C’est un légume-racine aussi appelé « navet fourrager » ou « chou de Siam ». On l’utilise tant pour l’alimentation animale qu’humaine. Cependant vous apprécierez d’avantage le rutabaga à chair jaune qui est considéré comme meilleur.

Autrefois, c’était un légume de l’alimentation de base au Canada au même titre que les pommes de terre ou les carottes. Il y reste encore très populaire de nos jours. Dans nos régions, il a eu ses heures de gloire durant la seconde guerre mondiale, comme le topinambour. C’était, en effet, un des seuls aliments disponibles. Aujourd’hui, il a son succès en agriculture biologique ou biodynamique et on l’apprécie pour la finesse de sa chair.

Il est très peu calorique et ses fibres contribuent à un bon transit intestinal. Certains seront intéressés de savoir qu’il a des propriétés diurétiques et qu’il est source de potassium (comme les bettes, les choux et les lentilles) et de vitamine C (comme les brocolis et les poivrons rouges).

Lors de vos achats, vous le choisirez ferme et lourd de préférence sans taches. Il se conserve longtemps pourvu qu’il soit au frais et dans le noir. Placez-le directement à la cave ou dans le tiroir à légumes du frigo, sans le laver. Il peut aussi être congelé une fois blanchi 2 minutes à l’eau bouillante ou transformé en purée. C’est un légume qui peut se consommer cru ou cuit. Il est délicieux en gratin ou en pot-au-feu. Sinon, il peut aussi se cuisiner de la même manière que la pomme de terre.

Une petite recette pour 4 personnes ?

Bonne grosse cocotte de saucisses aux rutabagas

Un bon petit plat rustique et pas cher.

Dans une cocotte, faites chauffer un peu de beurre et d’huile avant d’y faire dorer 5 minutes à feu vif, un oignon ciselé et deux gousses d’ail préalablement pilées avec du sel. Passez à feu moyen et ajoutez 4 grosses saucisses de campagne coupées en deux. Faites-les brunir légèrement. Soyez attentifs à ne pas brûler l’ail.

Ensuite, disposez 100g de lardons fumés, les tronçons de deux carottes, les dés de deux rutabagas et de deux pommes de terre autour des saucisses. Poivrez. Ajoutez du thym et un cube de bouillon émietté. Versez juste assez d’eau (attention c’est un ragoût, pas une soupe) pour couvrir les légumes. Laissez mijoter à feu doux durant 30 minutes. Saupoudrez de persil haché avant de servir.

Mmm, un délice !

– Annick pour le Pôle Consommateur de Agricovert

39e711340898f69780c87ae2eb28c957XXXXXXXXX
PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com